• Article

  Lettre de Sainte Beuve à André Léo

Le 24 Juillet 1869, Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869) dit SAINTE BEUVE, critique littéraire et écrivain Français, écrit cette lettre à ANDRE LEO. Elle est issue de la correspondance de C-A Sainte Beuve éditée par Calman Levy en 1878

jeudi 28 février 2008, par Pierre Rossignol

A MADAME CHAMPSEIX ( ANDRE LEO ).

Ce 24 juillet 1869

Non, madame, ce n’est point par aucune complaisance, mais par un sentiment de haute estime que je me suis permis cet envoi que vous voulez bien accepter. La question qui s’est comme personnifiée en vous, que vous embrassez et traitez sous toutes ses formes, m’a plus préoccupé moi-même qu’il ne le semblerais d’après mes écrits. J’ai beaucoup vu, observé de près, à tous les degrés, à tous les étages, et j’ai été vivement saisi par le côté de justice et d’humanité. Il y a une misère constituée qui ne peut durer. Comment en sortir ? Ce n’est certes pas en dissimulant le mal ni en se payant des vains palliatifs si chers à notre belle société. Vous exposez la plaie au vif : vous réclamez le remède sans aucun diminutif, à l’état complet d’égalité. C’est à de telles vaillances appuyées de raisons qu’ont été dues jusqu’à présent toutes les conquêtes de la moralité et de la civilisation.
Veuillez agréer, madame, l’hommage de mon affectueux respect.

Sainte Beuve