Coupons le câble

A l’aube de sa vie (le livre est édité en 1899), André Léo publie son dernier texte connu où elle développe l’idée qu’elle se fait du rôle, selon elle, central, des religions dans la servitude des hommes à des idoles. Son plaidoyer pour une nouvelle religion dont le Dieu serait l’humanité elle-même nous montre une combattante qui ne semble pas craindre pas la mort toute proche. Elle prend une dernière fois la plume pour inviter ses semblables à continuer sur le chemin des lumières. C’est l’un des textes, souvent marqués d’un d’anticléricalisme caricatural, participant au mouvement politique qui aboutit à la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat et qui construisit les fondations de notre notre laïcité contemporaine.

JL Durand

le texte a été numérisé à la BNF et c’est là que nous avons trouvé cette numérisation que nous mettons aussi à disposition :

Source gallica.bnf.fr / BnF

Dans la même rubrique

Nos partenaires : Département de la Vienne Commune de Lusignan Commune de Saint Hilaire